Fairy Tail Guild TKV !

Bonjour ou bonsoir à tous et bienvenue dans la Fairy Tail Guild ! Ce forum a été créé pour être un lieu de détente complétement en rapport avec Fairy Tail ! Je suis à votre service pour des quiz, des tests et aussi des RP !


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Quartier 1: Rue commerçante

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Aller en bas  Message [Page 4 sur 7]

76 Re: Quartier 1: Rue commerçante le Mar 6 Aoû - 13:37

Rachel

avatar
Admin
Je soupira un coup ne voyant Treizer et regarda Vokun.

-Vokun, le bain on va le faire tout à l'heure. Je dois absolument aider Treizer pour l'instant.

Je prononça un sort de téléportation et Chitanda se fit téléporter sur moi.

-La voila, et d'ailleurs, Taiyou n'est pas des Sabertooth mais des Blue Pegasus. dis-je en souriant. Maintenant... disparaissaient tout les deux ! répliquais-je en faisant un rire diabolique.

Je téléporta Chitanda et Treizer dehors et je pris la main de Vokun pour me relever.

-D'ailleurs Vokun, pour le bain ça va te faire drôle parce-que je suis plus si petite hein ! dis-je en rigolant.

J'étais légèrement sous l'emprise du médicament et donc j'étais comme saoule.


_________________
Voir le profil de l'utilisateur http://fairytailtkv.1fr1.net

77 Re: Quartier 1: Rue commerçante le Mar 6 Aoû - 14:03

Je me fis téléporter et tomba nez à nez avec l'homme de Lamia Scale. Je fis une grimace comme si il me faisait perdre du temps et je soupira un coup pour me calmer avant de l'envoyé balader.

-Je pratique effectivement la magie du temps et je peux ressusciter ton amie. Mais avant tout il faut retrouver l'autre homme qui m'a expulsé du bal. J'ai une vengeance à prendre et je vais lui prendre la moitié de sa vie pour ressusciter apparemment la femme qui se nomme Élodie. Je n'ai pas assez de force pour mettre une vie entière dans le corps de ton amie donc je suis obligé de lui prendre 50% de sa vie, soit, il sera mort à 38 ans car il en a 19. De toute façons on s'en fou de sa vie, elle compte pas vraiment.

Je me téléporta chez Taiyou et emmena Treizer avec moi.

-Toi, tu vas venir avec nous deux petites secondes. Et si tu tentes quoique que se sois je te tue.

Je téléporta Taiyou et Treizer avec moi où se trouvée Élodie.

-Pour une sorte de faucheuse d'âme comme moi, il va y avoir du boulot, mais bon suffit un peu de remonter le temps ou bien.... de l'accélérer.. dis-je en faisant un sourire narquois. Bien, maintenant on va la ressusciter.

Je créa une sphère blanche autour de Élodie et l'enferma à l'intérieur. Je stoppa le temps de vie de Taiyou un instant en comptant jusqu'à 38. Je réanima Taiyou et je transporta la moitié du cœur de celui ci dans la sphère blanche où se trouvée Élodie. Je prononça un sort et Élodie se réveilla d'un coup en sursaut. Je me retourna vers Treizer.

-A présent donne moi la moitié de ta vie en échange de ce que je viens de faire.


Je pris la moitié de la vie de Treizer et me téléporta chez moi où personne d'autre ne peut se téléporter. Je m'arrêta un instant et regarda par la fenêtre. Le temps où j'étais petite me manqué vraiment. Je regardais par la fenêtre encore et encore car je me voyais courir dans l'herbe avec mon ancien ami avec qui j'allais me marié et qui est aujourd'hui décédé. Une larme coula sur ma joue.

Vivre dans le passé, dans le futur et dans le présent en même temps.. c'est plus dur que je ne l'imaginais..

Je me releva et sortis ma tête de la fenêtre. Ma petite moi s'approcha de la fenêtre et me tendis une fleur blanche. Je la prise dans mes mains et fis à ma petite moi une petite tapette sur la tête. Je referma la fenêtre et à ce moment là. Je me vis moi et l'homme que je voulais épouser à l'âge de 17 ans. S'embrassant en dessous les cerisiers en fleurs. Et je revis ce jour là... le jour où il est mort.. mort sous les griffes d'un mage... un mage qui est ici, maintenant, à mes côtés. Un mage que je tuerais coûte que coûte.. oui c'est bien lui.

Je ne peux pas modifier le passé ni le destin de mon homme, je ne suis pas maîtresse de son destin, je suis juste maîtresse du mien. Tout ce que je peux faire c'est modifier son temps de vie mais cela reviendra au même.

Je serra mes dents et commença à tomber en larmes.

Non, je dois être forte...


_________________
Voir le profil de l'utilisateur

78 Re: Quartier 1: Rue commerçante le Mar 6 Aoû - 14:19

Taiyou

avatar
Admin
Je tomba un genou à terre. Mon coeur se serra dans ma poitrine. Je fixa Treizer et me releva.

-Alors tu tiens tant à la vie d'une autre que tu sacrifie ta vie? C'est un geste honorable.

Je le pris par le col et le plaqua contre un mur. Je sorti la Masamune et mis la pointe de la lame sur sa poitrine.

-Prendre ma vie par contre ce n'est qu'un acte d'égoïsme pur et lâche! Je devrais te saigner sur place!

Je le lança à travers la pièce contre le mur opposé. Je planta le Masamune au sol et retomba, un genou à terre. Je sentais quelque chose absent en moi, quelque chose d'essentiel. Je ne parvenais pas à voir quoi...

-Ourf, j'pensais pas... Qu'elle m'avais autant amoché...

Je cracha une gerbe de sang et me releva. Je fixa Treizer et serra plus le sabre;

-T'as de la chance, mais si tu t'avises de faire quoi que ce soit qui me déplaise, envers moi ou envers quelqu'un que j'aime... Et je t'abat sur place sans somation, et crois moi même cette pimbêche ne pourra rien pour toi!

Je brisa la fenêtre et sauta par celle-ci pour atterrir en contre bas. Je rangea le sabre et marcha quelques mètres, avant de remettre genou à terre.

Ressuscité quelqu'un, c'est déjà une aberration en soit, mais prendre la vie d'un autre pour ça...

Près de chez moi, j'entra dans ma demeure et tomba lourdement dans l'entrée. Je fixa mon torse et y vis un Stygma.

Un Stygma... Tss, c'est donc annulable. Si je le brise, l'autre effet du sors sera annulé, donc elle mourra à nouveau.

Je ferma les yeux. Un débat sans fin pris place dans ma tête. Je rouvris les yeux.

Je suis pas un monstre, mais la survie de l'être compte plus que la survie d'un autre...

J'ouvris les portails de protection, empêchant les téléportations dans la maison sans une annulation de la magie de la personne, une entrave et une importante baisse du flux vital.


_________________
Voir le profil de l'utilisateur

79 Re: Quartier 1: Rue commerçante le Mar 6 Aoû - 17:20

Treizer


Graph
Taiyo tomba à genoux avec souffrance, il se releva s'approcha vers moi et me tint par le col je ne voulais rien faire et je ne répliquais pas car c'est de ma faute qu'il est aussi mal et je ne lui aie pas demandé son avis avant que Chitanda prit ça vie mais il ne savait pas que je n'avais en rien demandé qu'ils fassent partie de cette sacritifaction, je voulais donner toute ma vie entière pour elle, mais je ne voulais rien dire, je le laissai partir sans le retenir je m'essayai en m'appuyant sur le mur, j'étais trop fatigué pour me lever et aller chercher Élodie.
J'essayai de crier pour qu'elle se réveille mais j'arrivais à peine à chuchoter j'avais l'impression qu'elle avait prit 80% de ma vie et 20% de la vie de Taiyou pour compenser et éviter de me tuer...
Elle n'est pas si mauvaise que ça au final. Je commençai à ramper vers Élodie

-J'aurai juré qu'il était de Sabertooth lui... Mais il est de Blue Pegasus alors ce n'est pas lui que j'ai vu la dernière fois, qui était-ce...? Dis-je en chuchotant


Petit à petit je repris ma voix et ma respiration à bon rythme

-Élodie je t'en supplie réveilles-toi...

Je commençai à tousser et à cracher du sang, en me baissant la tête je remarquai un stigma sur mon torse, j'ai vite compris que si l'un de nous le brisait soit elle serait vidée de la moitié de son énergie ou qu'elle serait morte, j'osais juste espérer qu'après ce que j'ai fais contre Taiyou qu'il ne le fasse pas...


-Trei-Treizer c'est toi?


-Oui c'est moi Élodie ne parle pas tu épuises tes forces je ne vais te ramener juste qu'a la guide en une seule fois en nous téléportant chez moi et trop loin je n'ai pas assez d'énergie pour le faire. Accroche-toi à moi

Je me téléportai au QG de la guilde et je m'effondrai devant l'entrer

Tout le monde pleurait en pensant qu'elle n'allait pas revenir mais en la voyant tout le monde pleurait encore plus, mais de joie, je m'effondrai sur le sol après m'être téléporté, seul le maître était venu me voir en marchant,
-Tu as donné la moitié de ta vie même plus pour la faire revivre n'est-ce pas?

-...

-Je le savais, tu ne serais pas mort donc cette personne qui pratique la magie du temps n'a utilisé que la moitié de ta vie et la moitié d'une autre vie, est-ce qu'elle a utilisé sa propre vie?

-Non elle a pris en quelque sorte quelqu'un en otage pour le faire


-Ôh je vois, donc si elle a pris la moitié de sa vie c'est une bonne chose


-Et en quoi c'est une bonne chose?! Vous croyez que ça m'amuse moi?


-Non je le sais bien mais si elle n'a pas pris toute ta vie il y a un moyen de transgresser cette loi.

Il se baissa pour arriver à ma hauteur

-Réunis l'autre membre qu'elle a prit une partie de sa vie je vous expliquerai en même temps. Je vous revois tous les deux à 19h pour l'instant vont te reposer.

Je me relevai et fis une dernière téléportation après avoir repris mon souffle et un peu de pouvoir pour me téléporter chez moi

Je m'allongeai sur le lit une fois apparût dans ma chambre comme un cadavre

-Ôh Élodie tu es enfin de retour....


_________________

Merci Kooh ♥️
Treizer Qwinzer mage de feu maîtrisant les batons d'éléments différents et cercles magiques.
Voir le profil de l'utilisateur

80 Re: Quartier 1: Rue commerçante le Mar 6 Aoû - 18:41

Après être sortie dehors. Je vis un trop de manège et plus personne. Je me téléporta par curiosité sur Treizer et le vis allongé comme si il était mourant. Il ferma les yeux en prononçant "Élodie..", je me mise assise à côté de lui qui était allongé et soupira. Je le regarda un instant et me téléporta à Lamia Scale en annulant toute magie entourant la guilde.

-Excusez moi mais j'aimerais voir une certaine Élodie.

La femme s'approcha de moi.

-Oui ?
-Tu as bien était ressuscitée ?
-Pardon ?
-Tu le sais très bien.
-Non je ne m'en souviens plus. Je ne me souviens plus de rien..
-Je vois.

Je pris la main de la femme et prononça une formule.

-Gyeyag eul geobu haji masibsio.
(Traduction: Ne refuse pas le pacte)
-Quoi ?!

Une lumière bleu apparue sur la main de la femme et dessina avec une aiguille un cœur barré. La femme poussa un hurlement de douleur.

-Chilyo.
(Traduction: Soins)

Je lui soigna la main mais laissa la trace du pacte.

-N'enlève pas ceci, il te servira à être, à présent la servante et la protectrice de Treizer en échange de sa vie donnée pour toi.
-Bi-bi-bien...

Je me retourna et me téléporta sur Taiyou en annulant toutes les magies qu'il avait mis.

-Tu es dans le même état que lui à ce que je vois.


_________________
Merci Kooh..Like a Star @ heaven 
Voir le profil de l'utilisateur

81 Re: Quartier 1: Rue commerçante le Mar 6 Aoû - 21:06

Vokun

avatar
Admin
Je vis repasser en quelques instants du coin de l'oeil, le même homme que j'avais expédié quelques temps auparavant et sans comprendre ce qu'il se passait, il repartait. Puis Kooh vint vers moi, en ne sachant pas marcher droit, comme si elle était ivre.

C'est étrange, elle n'a pourtant pas bu... Enfin... Je crois...

Je l'amena dans son bain en la portant, pour qu'elle ne se fatigue pas et je me tourna pour qu'elle puisse se déshabiller.

- Vas-y, je ne regarde pas ! Et vas dans l'eau ! Je te rejoins après !

J'avais beau me dire qu'elle était comme ma soeur, elle était tout de même une ravissante jeune fille ! Raison de plus pour la protéger de tout ces pervers ! Quand tout à coup je sentis une forte douleur dans mon bras droit, je releva alors ma manche et je vis que le tatouage magique qui me liait à Taiyou venait de changer de forme, il ressemblait désormais à un serpent qui se mord la queue, cela n'était censé arrivé que bien plus tard dans sa vie, selon le mage qui m'avait tatoué cela.

- Huuum... J'ai oublié quelque chose dans la cuisine, ma petite Kooh ! Je reviens vite, ne t'en fais pas !

Je sortis rapidement de la salle de bain, et je me coupa légèrement à mon pouce gauche et j'appliqua  un peu de sang sur le centre du tatouage, ce qui eu pour effet de me téléporter immédiatement à Taiyou. Cela faisait déjà quelques minutes que la douleur avait été ressentie, mais il fallait que je vérifie de mes yeux. Et le spectacle ne fut pas celui que je voulais voir : Taiyou marchait avec difficulté et crachait des gerbes de sang de temps en temps, et je le vis s'écraser au sol en entrant chez lui...

- TAI' !

Je couru immédiatement vers lui et le souleva par l'épaule.

- Que t'es-t-il arrivé ?! Pourquoi es-tu si faiblard ?!

Il me raconta ce qui venait de se passer et lorsqu'il dit "La mage du Temps", je compris de suite... Il parlait du démon au visage d'ange, le Maître de Sabertooth.
Je le téléporta chez Kooh immédiatement et le posa dans le salon.

- Tout ce que je peux t'offrir, c'est un peu de calme et de confort, et de toute façon, au vue des évènements... Huuum... Je vais m'en occuper... Ne t'inquiètes pas... Mais avant tout...

J'alla dans la salle de bain rapidement :

- Ma petite Koooooh, lui dis-je en souriant. Je suis navré, mais tu vas devoir te réchauffer avec l'eau encore quelques minutes ! Grand frère doit aller faire une petite course en ville ! Je reviens tout de suite, lui chuchotai-je en embrassant son front.

Je sorti une fois de plus de la salle de bain et me téléporta au QG de la Guilde de Sabertooth et je me mis à hurler à la mort un seul mot, un seul nom...

- CHITANDAAAAAAAAA !


_________________
Voir le profil de l'utilisateur

82 Re: Quartier 1: Rue commerçante le Mar 6 Aoû - 22:07

Je descendis de l'étage et vis Vokun. Je cracha au sol.

-Que me veux-tu ?


Il ne m'expliqua que très vaguement j'avais compris.

-Tu veux échanger ta vie contre celle de Taiyou ?

Il acquiesça.

-C'est hors de question ! Je tiens à ta vie et j'en ai besoin pour la suite !

Je tourna le dos à Vokun et repartie.


_________________
Voir le profil de l'utilisateur

83 Re: Quartier 1: Rue commerçante le Mar 6 Aoû - 22:19

Vokun

avatar
Admin
Elle se retourna, sans émotion. Je ne pu m'en empêcher, tellement mon sang bouillonnait :

- CHITANDA ! Je ne sais pas ce que vous avez, je ne sais pas ce que vous me voulez, mais je sais une chose : Vous avez raccourci la vie d'une des deux seules personnes qui comptent à mes yeux. Et ça, je ne peux l'accepter.

J'avança rapidement vers elle, la rattrapa, attrapa sa main en la forçant à se tourner vers moi et posa sa main sur mon cœur et en la regardant droit dans les yeux :

- Je vous en supplie... Faites-le... Chitanda-Sama... Prenez autant de ma vie que vous le voulez... C'est mon unique but dans la vie... Les voir vivre... Ce garçon... Et Kooh...

Je tenta de lâcher sa main, pour essayer d'éviter le déferlement de magie sur moi, mais je ne pu la lacher, mon corps ne s'y résignait pas.

- J'endurcirai mon corps et mon âme encore plus, si vous acceptez... Je deviendra le parfait soldat à votre botte... Mais ne touchez pas à Taiyou, ni à Kooh, Maîtresse Chitanda...


_________________
Voir le profil de l'utilisateur

84 Re: Quartier 1: Rue commerçante le Mar 6 Aoû - 22:54

-Je ne peux rien faire.. c'est impossible..je sais ce que tu ressens. Mais d'abord, Taiyou n'est pas mort, sa mort arrivera juste plus tôt.. à l'âge de 38 ans..

Je retira violemment la main de Vokun et me tourna dos à lui en baissant la tête.

-J'ai vécue le même sort que toi... une personne qui était chère à mes yeux s'est faite tué... c'est pour cette raisons que je vie... je veux mettre cette personne qui l'a tué dans le même état que moi... et cette personne.... c'est toi.. Vokun. Tu mérites le même sort que moi.. voir tes amis mourir... et je vais m'en prendre bientôt à Kooh.. ou même maintenant..


Je fis un sourire sur le côté et me téléporta dans la salle de bain de Kooh. Je changea la température de l'eau grâce au temps et Kooh s'évanouit directement.



Dernière édition par Chitanda le Mer 7 Aoû - 12:50, édité 1 fois


_________________
Voir le profil de l'utilisateur

85 Re: Quartier 1: Rue commerçante le Mar 6 Aoû - 23:26

Taiyou

avatar
Admin
Arrivé près de chez Kooh, je frappa à la porte.

Je saurais quoi faire le moment venu... De cela dépendra sa réponse...

J'entendis un grands fracas. Je frappa encore, plus fort chaque fois, puis me résolu. J'enfonça la porte d'un coup de pieds, vis de la condensation sortir de la salle de bain et m'y précipita. Je vit Chitanda, face à Kooh, un sourire narquois sur le visage. J'empoigna la Masamune et l'interpela.

-HEY! La pimbèche, tu t'approches d'un millimètre je vais te faire morfler comme pas permis!

Elle m'envoya valser dans la pièce comme une poupée de chiffon. Encore sa magie du temps.

Purée... Ras le bol de leurs pouvoir, si ils se croient super grobill ils vont manger sévère!

Je me releva à toute allure et passa près de Chitanda, la lame de la Masamune la blessant. Je sorti Kooh de son bain, la passa sur mon dos et brisa la fenêtre. J'en sauta, me blessant à atterrissage.

HAAAAAAAAAAA Puta** ça fait mal... Chi**!

Je repris ma course, sortant une arbalète et fusillant la fenêtre d'où j'étais sorti. Mon coeur se serra à nouveau, je manqua de défaillir mais me ressaisi et recommença à avancer. Je pénétrais dans Fairy Tail, Kooh sur le dos. Natsu et les autres vinrent autour de moi.

-Cette tarée essaie de nous buter j'crois, va falloir faire quelque chose...

Mon Stygma me brûla, je posa un genou à terre. Il sembla s'enfoncer plus profondément dans ma poitrine.

Mais... Pourquoi...? Est-ce... A cause de... Mon 20ème anniversaire...?


_________________
Voir le profil de l'utilisateur

86 Re: Quartier 1: Rue commerçante le Mer 7 Aoû - 13:16

Après que Taiyou sois partit je cracha par terre et je sauta par la fenêtre atterrissant sur mes deux pieds comme un chat. Je m'avançais en direction de Fairy Tail et j'ouvris la porte de cette fameuse guilde. Des regards noirs se jetèrent sur moi et Natsu me mit un grand coup de poing dans la figure sans que je me rende compte à temps qu'il courrait vers moi.

-Kaeryû no...... hontô ! (Traduction : Souffle du dragon de feu)

Je contourna à temps le souffle de feu et me téléporta pile en face de Natsu en plaçant mes deux doigts de ma main sur son front. Et je prononça une longue formule.

-Mukashi wa, anata wa ōku no hi no mahō o shiyō shinakatta, anata wa subete no koto wa, anata no me ni mottomo shin'aida~tsu ushinatte shimatta. Anata no doragon, o tomodachi, gokazoku, ima anata ga shiawase ikite, hitotsu no koto o shitaidesu ka.. Sore wa watashi ga kako ni anata ga sōshin sa remasu to, anata ga eru koto ga dekinainode, sore o okonau koto wa kesshite arimasen.


(Traduction : Dans les temps anciens, tu n'utilisais point la magie de feu et tu as perdu tout ce qui était de plus cher à tes yeux. Ton dragon, tes amis, ta famille et aujourd'hui tu ne souhaite qu'une chose, vivre heureux.. mais ça ne sera jamais ça car je vais t'envoyer dans le passé et tu ne pourra plus en sortir.)

Natsu fit de grands yeux quand d'un coup..

-Yūwaku no jikan ! (Traduction: Temptation of time / Tentation du temps)

Natsu se fis enfermé dans une bulle blanche et celle ci disparue en quelque secondes. Lucy hurla le nom de Natsu, Grey fonça sur moi et Erza fit de même. Happy tomba en larmes et fonça sur moi, pendant que Taiyou s'évanouit au milieu de tout ça.

-Ice make lance ! prononça Grey en serrant ses lèvres.
-Rééquipement ! cria Erza quand la première larme coula sur sa joue.
-Porte des 12 esprits céleste ouvre toi, Lion ! hurla Lucy de toute ses forces en pleure.
-Tu vas payer pour ce que tu as fais à Natsu ! cria le plus fort possible Happy tout en pleurant.

Ils foncèrent tous sur moi quand je les envoya tous dans les prisons de Sabertooth en annulant toute leur magie. Makarov n'était pas présent et les autres ne pouvaient rien faire. Je pris Kooh dans mes bras et me téléporta avec elle dans un endroit où personne ne peut pénétrer à part UNE seule et unique personne. Je déposa Kooh à terre et lui fichu un coup de pied dans ses côtes. Elle cracha du sang et commença petit à petit à se réveiller et à se lever.


_________________
Voir le profil de l'utilisateur

87 Re: Quartier 1: Rue commerçante le Mer 7 Aoû - 13:52

Rachel

avatar
Admin
Je me leva d'un seul coup. J'étais remplie de rage. Je poussa un hurlement de colère qui fit tombé Chitanda. Je m'approcha d'elle et sortit mes deux épées de feu et de glace. Je lui blessa le bras d'un seul coup avec mon épée de feu mais elle esquiva le deuxième coup m'envoyant valser contre le mur. Je claqua ma tête sur celui ci et me releva avec difficulté. Elle fonça sur moi en me jetant à terre et en me pointant ses doigts comme elle avait fait à Natsu. Je lui pris ses deux doigts et les tordus en deux. Elle cria et se releva brusquement. Elle fit apparaître un grand cercle blanc au dessus de nous et une colonne blanche éclata dans un bruit horrible du sol et du ciel. Elle m'enferma dans cette fameuse bulle et je réussis à temps à la casser. J'avais alors compris que si nous restons plus de cinq secondes à l'intérieur de cette bulle sans rien faire, nous restons enfermés jusqu'à ce que une personne possédant la capacité d'annulé la magie du temps arrive. Les yeux de Chitanda n'étaient plus comme avant, ils n'avait plus aucune couleur, ils étaient vides. Elle avait les larmes aux yeux.. comme si elle se souvenait de quelque chose qui lui faisait vraiment mal. Elle ne devait pas être si méchante, il fallait tout simplement la sortir du passé à tout pris. Je fonça sur elle en lui prenant ses deux poignet et je la regarda droit dans les yeux.

-Chitanda, écoute moi, si quelque chose te tourmente, dit le nous !


Elle me coupa une de mes veines avec un couteau qu'elle avait dans sa poche. Je poussa un hurlement de douleur et tomba à terre. Elle pointa le couteau sur mon cou et m'attacha mes poignets. Elle me frappa au visage et me mit un grand coup de pied dans le ventre. Je cracha du sang et m'évanouis.


_________________
Voir le profil de l'utilisateur http://fairytailtkv.1fr1.net

88 Re: Quartier 1: Rue commerçante le Mer 7 Aoû - 21:32

Vokun

avatar
Admin
Plusieurs minutes s'étaient déjà écoulées depuis que Chitanda m'avait fait sa révélation, et plus le temps passait, plus je savais le danger grandissant. Mais je ne pouvais réagir, je n'y arrivais pas. Jusqu'au moment où une larme coula de mon oeil gauche, je la ressuya et je vis qu'elle était noire.
Mes yeux me brûlèrent, ce qui me força à les fermer. Tout à coup, des scènes d'horreurs que je n'avais jamais vues auparavant s’inscrivirent dans mes souvenirs, comme des scènes se déroulant sous mes yeux... Je vis plusieurs scènes où Chitanda était présente... Certaines où elle souriait, certaines où elle pleurait... Mais j'étais toujours loin d'elle, comme si je l'observais de loin. Sauf une scène... Où mon bras était planté dans la poitrine d'un homme, devant elle.

Je ne savais pas quoi dire, ni penser, trop de souvenirs entrait dans ma tête d'un coup, seul une chose sortie de ma bouche : Un cri de douleur. Je ressentis tellement de souffrances d'un coup, que je ne pus m'empêcher d'appuyer sur mes yeux, ce qui me fit encore plus souffrir. Je tomba alors à genoux crachant de la bile, tellement cela me déplaisait et lorsque je me releva, je sentis quelque chose changer en moi. Je prenais courage, je me sentais capable de pouvoir changer les évènements. Je me téléporta dans un endroit que je n'avais jamais vu auparavant, du moins, dans cette "vie". Ce lieu était étrange, il ressemblait à un jardin fleuri, avec un magnifique pommier en son centre, mais ce lieu était glauque, car il me donnait une certaine nostalgie.

Je m'approcha de l'arbre et je vis Kooh, évanouie au sol avec de fameuses trainées de sang près d'elle, je ne pus m'empêcher de courir jusqu'à elle en me jetant sur les genoux. Je la pris dans mes bras en hurlant son nom :

- KOOH ! KOOH ! Je t'en supplie, réveilles-toi... REVEILLES-TOI !

Les larmes montaient et coulaient immédiatement, je sentais le désespoir et la haine prendre possession de moi, je sentais mon sang bouillir dans mes veines, je sentais... Mon envie de meurtre grandir en moi.
Un cri de douleur et de désespoir fut extrait de mes entrailles, tant la situation me brisait le coeur, et lorsque je ressentis l'énergie de celle qui avait causé ces troubles dans ma vie, je me tourna immédiatement vers elle et me releva en disant :

- T-T-Toi... T-Tu... Je t'ai ouvert mon coeur !! Je t'ai donné mes uniques raisons de vivre... Et tu as craché dessus... Tu as décidé de choisir la voie de la souffrance... Plutôt que celle du pardon... Pourquoi ne pas m'avoir amené au gouffre de la mort puis ramené à la vie, encore et encore, pour assouvir ta vengeance ? POURQUOI AVOIR DÉCIDÉ DE FAIRE SOUFFRIR DEUX PAUVRES ENFANTS ?!

Une douleur inexplicable serra mon coeur et des gerbes de sang sortirent sans raison de ma bouche, une chaleur infernale commença à s'installer sur toute ma peau, malgré qu'aucun feu n'était présent, quand tout à coup... Le vide... Le néant... Plus rien... Je ne ressentais plus rien... Je baissa ma tête,  et ferma les yeux, puis je releva mon visage et laisser paraître un visage sadique auprès de la femme qui cherchait ma souffrance :

- Je ne sais pas ce qui se passe, réellement... Mais... Je... Vais... T'anéantir. Du passé, du présent, et du futur ! Je ne laisserai que le néant derrière toi.  Je ne te laisserai plus jamais leur faire de mal. PLUS JAMAIS.

Je voulu courir jusqu'à elle mais une sorte de force me poussa et je fonça sur elle bien plus vite qu'auparavant, je n'eu le temps que de lever mon poing que j'étais déjà devant elle, prêt à la frapper.

Voir le profil de l'utilisateur

89 Re: Quartier 1: Rue commerçante le Jeu 8 Aoû - 13:58

Sans attendre j'écarta mes bras et chuchota deux mots: "Tue moi." En quelques secondes, une larme coula sur ma joue mais pourtant je souriais comme si je savais que ce jour allez arriver. Tout des souvenirs se mélangères dans ma tête, puis, j'entendis crier ce nom... "Vokun!" Je ferma les yeux et attendu ce moment.. ma mort est-elle rééllement possible? Je rouvris les yeux et je stoppa le poing de Vokun.

-Non, pas encore.. je ne veux pas.. je lui ai promis !


Je fis un bond en arrière toujours en pleure et je regarda Vokun.
-Toi... tu connais à présent ma faiblesse.. alors pourquoi tu n'en profites pas ?! FAIS MOI DU MAL COMME J'AI FAIS DU MAL A TES AMIS ! ALLEZ VAS-Y !

Je créa une bulle blanche autour de moi et m'enferma moi même dans celle ci. Je me fis souffrir en revoyant tout mon passé.. mes souvenirs.. mes peines.. mes rires.. mes colères.. tout. Et lui, cet homme là devant moi, il riait avec moi, il me consolait, il avait les même sentiments que moi... je l'aimais plus que tout.. alors pourquoi ? Pourquoi m'avoir enlevé tout ce qui avait de plus précieux dans ma vie ? Pourquoi tant de haine envers celui que j'aimais ? Toutes ces questions se mélangées dans ma tête. Je me redressa et marcha vers Vokun en disant tout ce que je pensais à voix haute. Je le pris par le col et le regarda avec de la colère.

-Explique moi, pourquoi l'as tu tué ce jour là ? Si tu avais tant de haine... c'est qu'il y a bien une raisons !



Dernière édition par Chitanda le Jeu 8 Aoû - 23:09, édité 1 fois


_________________
Voir le profil de l'utilisateur

90 Re: Quartier 1: Rue commerçante le Jeu 8 Aoû - 20:18

Vokun

avatar
Admin
J'attrapa la main avec laquelle elle m'empoignait et tout en serrant de plus en plus fort, je lui répondis :

- Vivre avec son temps et la seule manière de ne pas être enfermée dans la solitude. Ces gens que tu veux faire souffrir pour te venger, me l'ont fait comprendre. C'est pour cela que je les "aime". Et... Je pensais que tu étais quelqu'un de respectable... Quelqu'un qui avait un sens de l'honneur... Quelqu'un que je pouvais "aimer"... User de ta faiblesse ? S'en prendre à un animal blessé n'est pas de mon genre. Mais quand le prédateur attaque ses petits, l'animal les défends. C'est pour cela que je vais te faire regretter tes gestes...

Je posa mon autre main sur sa joue et la caressa quelques instants, puis mon visage changea complètement, seul la tristesse animée mon visage puis une larme noire coula de chacun de mes yeux.

- Je veux bien passer pour le méchant dans ton Histoire... Mais je refuse des sacrifices inutiles... Chaos Memories...

Mes yeux se remplirent d'une matière noire tandis que ma main se posa sur son front et se mit à serrer son crâne d'une force qui n'était pas mienne, mon autre poing se serra, une aura noire apparue autour et il s'enfonça avec une brutalité sans nom dans le corps de Chitanda, la souffrance était inévitable, c'est sûr, mais pourtant, elle gardait le contact visuel, elle ne perdait pas la face, elle voulait la réponse à sa question. J'approcha son visage sanglant du mien en la regardant directement dans les yeux :

- Je l'ai tué... Car j'étais jaloux, lui répondis-je enfin, les larmes noires se mettant de nouveau à couler le long de mon visage. Je ne comprenais simplement pas, pourquoi c'était lui qui avait le droit à tout tes sourires, à tout tes pleurs, alors qu'il était diabolique... Lorsque j'ai voulu m'expliquer avec lui... Ce que tu ne sais pas... C'est que... Si je suis "mage", c'est par sa faute.

Je posa Chitanda au sol et arracha mes vêtements, laissant apercevoir toutes les cicatrices magiques et tout les sigles sacrificiels sur mon corps.

- Celui que tu aimais, n'était rien d'autre qu'un masque. Le vrai, était un mage sans sens moral ni éthique. IL a fait de moi ce que je suis. Tu penses RÉELLEMENT qu'une magie du Néant existe à l'état naturel ? Tu penses RÉELLEMENT qu'un pouvoir qui n'arrive qu'à son apogée que lorsque l'utilisateur est débordé de rage est quelque chose que l'on peut apprendre ? Je n'ai jamais voulu te blesser, mais il se passait toujours quelque chose qui faisait que je devais être celui que tu haïssais... Chitanda, je...

Je ne pu rien dire de plus car du sang noir sortit de ma bouche dans une explosion dû à une implosion organique. Je tomba à genoux et mes yeux redevinrent normaux, tandis que toute ma force et mon assurance s'en allait. Je tourna ma tête de quelques degrés en pensant à une chose...

Kooh... Taiyou... Pardonnez-moi...

Voir le profil de l'utilisateur

91 Re: Quartier 1: Rue commerçante le Jeu 8 Aoû - 23:19

Je regarda Vokun avec les larmes aux yeux et je me précipita tant bien que mal vers lui en rampant. Je mis ma main sur la sienne et je le regarda, un sourire aux lèvres. Le sang coulant de mes oreilles commençait à cailler et les traces des mains de Vokun sur ma tête commencèrent à être réellement visible. Je vis alors Kooh qui se réveillée. Sans attendre je téléporta Vokun et moi avec les forces qui me restaient car je ne voulais pas qu'elle tombe sur ce désastre. C'est alors qu'avec le peu de respiration qui me resté, je regarda Vokun et commença à lui chuchoter pleins de mots et de pensées qui étaient dans ma tête depuis longtemps.

-Je.... je ne savais pas tout ça..

Puis je repris ma respiration un moment.

-Je l'aimais mais je ne me rendais compte de rien... je pensais qu'il était l'homme par-..parfait.. l'homme qui me sauverait coûte que coûte... mais ais-je eu tord de penser ça ?

Je souffla un grand coup en me rapprochant de Vokun.

-Je ne t'ai jamais vraiment haïs... je t'ai juste vue le tuer sous mes yeux alors que je l'aimais.. c'est à ce moment là que je voulais te faire ressentir le sentiment que j'ai eu.. je-..je voulais toujours être sincère envers toi, tout ce que je t'ai dis jusque là n'était pas faux... crois moi..

Je ferma les yeux.

-Tu sais... même si je meurs maintenant.. je m'en foutrais.. car je t'ai fais du mal.. et j'ai fais du mal à tes amis.. alors ne me considère plus comme une amie... je ne le suis plus maintenant... avec tout ce que je t'ai fais... haïs moi à ton tour... c'est toujours ce que j'ai ressentis venant de tout le monde... tout le monde me hais, me détestent.. mais j'ai l'habitude... je suis maudite... et tout ceux qui m'entoures subissent le même sort que moi...


Je rouvris les yeux et pleins de larmes coulèrent sur mes joues. Je me releva légèrement et tourna le visage de Vokun doucement vers moi. Je le regarda droit dans les yeux, ma main tremblante sur sa joue..

-Pardonne.. moi..

Je tomba à terre et cracha du sang puis tout l'endroit où nous étions devenu sombre. Le néant.. seul le néant noir... seul ça.


_________________
Voir le profil de l'utilisateur

92 Re: Quartier 1: Rue commerçante le Ven 9 Aoû - 14:56

Vokun

avatar
Admin
Je pris Chitanda dans mes bras alors que celle-ci venait de s'effondrer et je chuchota entre deux crachats de sang :

- Il est temps de lever cette malédiction et de vivre une vie normale, à  travers une seule époque... Il est temps pour toi... De sourire, de pleurer, de rire, de chanter... De vivre...

Je plaça sa tête sur mon torse en la gardant dans mes bras et je prononça :

- Je serais là pour te protéger du Temps, désormais... J'aurai dû le faire depuis longtemps...

J'approcha son visage du mien, j'ouvris sa bouche en appuyant sur les côtés de sa mâchoire et j'y déposa une bille noire tout en récitant :

- Oh toi, qui jadis fut piégé par le Temps, désormais le tien doit reprendre son cours et tu dois vivre dans le moment présent, car la douleur du passé ne continuera qu'à t'accabler et à t'isoler, oublies ton passé, vis ton présent et rêves de ton futur, le Néant t'amènera la rédemption, tu seras l'exception : Zero Eraser.

Je la regarda une dernière fois en caressant son visage et en fermant sa bouche par la mienne, puis je ferma les yeux et tout ses souvenirs entrèrent en moi, des années de souffrances, de solitude et de damnation me pénètrent tandis qu'ils quittait ce corps qui semblait épuisé par le temps. Je rompa le contact de nos lèvres puis je me releva tant bien que mal, je me téléporta à Kooh, la ramena chez elle par une autre téléportation sans dire un mot, puis je repartis immédiatement voir Chitanda.
Elle n'avait pas bougé, mais son visage semblait plus léger qu'auparavant...

- Reposes-toi... Tu as vécu beaucoup d’évènements aujourd'hui... J'espère que tu te souviendras de qui je suis...

Je pris son corps dans mes bras et je nous téléporta une dernière fois, à l'ombre d'un arbre de la ville, je me posa contre le tronc, et je posa Chitanda à mes côtés de telles manières que je lui serve d'oreiller.
 
- Je t'ai promis de te servir... Ma Chitanda... Maître de Sabertooth...

Puis je sombra dans les ténèbres...

Voir le profil de l'utilisateur

93 Re: Quartier 1: Rue commerçante le Ven 9 Aoû - 15:20

Taiyou

avatar
Admin
Plusieurs heures c'étaient écoulées. L'on avait toujours aucunes nouvelles de Kooh, Chitanda, ni aucunes autres personnes. Mon Stygma continué de me brûler la poitrine, serrant un peu plus mon coeur chaque instants qui passés. Wendy tenta à mainte reprises de soigner la douleur, mais rien n'y faisait. Je me releva et sorti de Fairy Tail.

Je ne peux rien faire de plus.. Encore une fois je prouve mon inutilité.

Je pris la rue principal, et rentra dans le quartier marchant. Je me rendit dans une petit local avec diverses tables et éprouvettes. Je m'assis en face de l'une d'elle et sortit divers produits de sous cette table.

allez, il est temps pour moi de mettre en pratique mon expérience en alchimie.

Des fumées de diverses couleurs sortaient des fioles, une bonne vingtaine de fioles. Chacune contenant quelque chose de différent. Au bout d'une heure, elles furent prêtes, et je les rangea dans une sorte de cartouchière à ma ceinture. Je ressorti et entra dans un magasin d'antiquité non loin de là. Je m'approcha du vendeur qui me salua d'un léger signe de tête. Je m'approcha d'une vitrine, en pris une épée enroulé dans plusieurs épaisseurs de tissus et la passa dans mon dos. Je posa 6 fioles sur le comptoir et parti. Les fioles explosèrent pendant que je remonté la rue.

Des fioles d'oublie, de sommeil et de fatigue. Rien de tel.

Purement par hasard, au détour d'un chemin j'aperçu Vokun, Chitanda sur lui. Elle semblait endormie. Je m'en approcha, dégaina l'arme nouvellement acquise et m’arrêta à une dizaines de mètres des deux jeunes gens. Je pointa l'arme vers Chitanda.

-Alors c'était donc ça... Les perturbations du flux c'était toi? T'as encore cramé en passant près du Néant c'est ça?

Face à l'air de Vokun j'en conclu que oui. Je rengaina mon arme et lui jeta deux fioles.

-Bois ça. Et fait lui boire l'autre. C'est une fiole de régénération. dans votre états, ça pourra pas vous faire de mal, mais ça fera pas de miracle non plus. C'est dégueulasse, mais ça enlèvera vos douleurs. Physique bien évidement. Tu devrais pas rester là, Natsu et les autres la cherche, et si ils la trouve, déjà peu importe ce qu'il c'est passé, elle va prendre, mais en plus s t'essaie de la protéger tu vas prendre aussi. Allez chez moi, personne vous y cherchera, et personne pourra y entrer de toute manière. Tu te souviens où c'est?


_________________
Voir le profil de l'utilisateur

94 Re: Quartier 1: Rue commerçante le Ven 9 Aoû - 19:39

Vokun

avatar
Admin
J'attrapa la première fiole et l'ingurgita cul sec, ce qui me fit tirer une bonne grimace, tellement le goût était horrible : Un mélange entre amertume et acidité... Puis je pris la seconde fiole, l'ouvrit et redressa Chitanda, de manière à ce qu'elle puisse boire, puis je fis couler doucement le liquide dans sa bouche, même si la moitié tombait à côté et coulait par terre.

- Merci Tai'... Mais nous irons à Sabertooth une fois en forme, ça vaut mieux. Encore navré pour les blessures occasionnées... Ah et ! Vas voir chez Kooh, et occupes-toi d'elle, s'il te plaît... Je me dois de rester aux côtés de Chitanda, pour le moment... J'irais la voir dès que possible, ma soeurette, dis-je en souriant. En attendant, j'veux pioncer ! J'ai mal partout et j'suis crevé. A plus frère Touyoute !

En disant cela, je replaça Chitanda sur moi, de manière à voir son visage, qui semblait détendu, désormais... Je n'attendais qu'une seule chose : Son réveil.


_________________
Voir le profil de l'utilisateur

95 Re: Quartier 1: Rue commerçante le Ven 9 Aoû - 22:50

J'ouvris les yeux. Je ne me souvenais presque de plus rien mise à part d'un nom.. "Vokun", son visage, je le connaissais et je m'en souvenais très bien. Je tourna un peu la tête et je vis le visage de celui ci, bien abîmé mais pourtant toujours aussi saint. Je me redressa légèrement et je fis un léger sourire.

-Je ne me souviens de rien.. mais je sais que tu m'as sauvé de quelque chose de grave et de douloureux.

J'allais pincer Vokun pour qu'il se réveille mais je vis alors un sourire sur son visage. C'est alors que je savais qu'il ne dormait pas encore.

-Tu m'as sauvé... que veux-tu en échange ? Je te donnerais tout ce que je peux...


En disant ces mots, je commençais à ressentir le mot que l'on appel "sentiment".


_________________
Voir le profil de l'utilisateur

96 Re: Quartier 1: Rue commerçante le Sam 10 Aoû - 6:54

Taiyou

avatar
Admin
Je me retourna et parti.

Vont former un beau couple eux tiens... Haha!

Riant intérieurement, je croisais Natsu et les autres.

-Hey Taiyou, t'as croisé ces types qu'on les allumes?
-Ouais, j'me ferais un plaisir de les geler..
-Nan, sont pas dans cette direction en tout cas, essayez par là.

Je leurs montrais la direction totalement opposé à Vokun et Chitanda. Ils partirent dans cette direction et je me parti chez Kooh. J'entrais et la vit allongée, complètement épuisée. Je m'assis près d'elle, dégagea son visage de ses cheveux et lui fit boire une des fioles.

Elle devrait aller mieux...

Je regardais mon Stygma, le cacha et regarda à nouveau Kooh.

Ce que je ferais dépendra de ce que tu diras.


_________________
Voir le profil de l'utilisateur

97 Re: Quartier 1: Rue commerçante le Sam 10 Aoû - 20:04

Vokun

avatar
Admin
J'ouvris les yeux et regarda Chitanda dans les siens, ils étaient d'un bleu si clair et profond, désormais... Si beaux qu'on pouvait s'y perdre durant des heures... Je serais resté là à la contempler en la conservant auprès de moi durant des saisons entières si... Je n'avais pas une douleur constante dans mon torse. Je posa alors une main sur mon torse, à l'endroit où la douleur semblait la plus forte : Le centre de cette rune qui m'offrait le pouvoir de contrôler le Néant même. Je regarda ailleurs en lui répondant une première fois :

- Je voudrai que vous analysiez un de mes amis sur lequel vous aviez lancé un sort et voir si il n'est pas possible d'annuler le sort, s'il vous plaît !

Je repris plusieurs inspirations lourdes, avala ma salive puis je replongea mes yeux dans ces choses que l'on nomme aussi "miroirs de l'âme" et je continua de lui répondre :

- Mais je voudrai surtout... Vous... Rendre Heureuse... Chitanda-sama...

J'approcha alors mon visage du sien et je resta figé à quelques centimètres d'elle, attendant de voir sa réaction.


_________________
Voir le profil de l'utilisateur

98 Re: Quartier 1: Rue commerçante le Sam 10 Aoû - 21:53

Je le regardais droit dans les yeux.

-Arrête de me dire "vous", reste naturel envers moi.. et tu m'as déjà rendu heureuse.. depuis le début..

Je posa ma main sur la joue de Vokun et je lui fis un sourire.

-Tu... tu m'as sauvé mais... je ne peux oublier ce passé...


Une larme coula sur ma joue et j’approchai encore plus mon visage de celui de Vokun.

-Je... je viens de m'en rendre compte.. et-..et je crois que je l'ai toujours étais... je crois que je t'ai toujours... aimé..




_________________
Voir le profil de l'utilisateur

99 Re: Quartier 1: Rue commerçante le Sam 10 Aoû - 22:08

Vokun

avatar
Admin
Elle vient de dire "je ne peux oublier ce passé" ? Mais... Elle était censé avoir tout oublié par ma capacité... Ce qui veut dire... Que son passé est trop ancré en elle... J'ai... Échoué...

Puis lorsqu'elle continua, mon souffla se coupa net et mes yeux devinrent ronds. Étais-je en train de rêver ? Ou bien était-ce la réalité ? Je ne savais faire la différence, mais je ne risquais pas de vouloir arrêter ce moment, que j'avais rêver bien des fois, sachant qu'il n'arriverait jamais...

Je plaça ma main sur sa joue en essuyant la larme qui venait de couler, caressant sa joue par la même occasion puis je posa ma main dans son dos et je posa longuement mes lèvres sur les siennes.

- Je... Je t'ai... Aime... Chitanda...

Ces quelques mots sortirent avec difficulté tellement l'étonnement était déjà grand, mais ils soulagèrent grandement ce que les gens normaux appellent "mon âme".

- Par contre... Ce n'est pas que ça me déplaît d'être aussi proche de toi, mais... Vu que tu avais causé pas mal de dégâts, il vaudrait mieux que l'on ailles se cacher quelque part, non..?

En disant cela, je regarda autour de nous pour vérifier si justement, personne ne nous avait trouvé.


_________________
Voir le profil de l'utilisateur

100 Re: Quartier 1: Rue commerçante le Sam 10 Aoû - 23:43

Rapidement je nous téléporta chez moi et, nee m'attendant pas à la réaction de Vokun, je resta bouche bée puis je le regardais constamment dans les yeux comme si ceux là me tirer vers Vokun. J'avais beau essayais de détourner le regard mais je n'y arrivais pas.

-Je ne m'attendais pas à ta réaction.. mais maintenant que compte tu faire ?

Je soupira un coup.

-Vokun, une fois que nous serions sortit dehors, il ne faut pas montrer que nous sommes ensembles. Je pense que tu aurais des soucis à cause de moi..


J'attendais la réponse de Vokun et ses gestes. Je n'avais pas bougée et je restais, là, dans cette pièce, à le fixer mourante d'envie de l'embrasser.


_________________
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 4 sur 7]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum