Fairy Tail Guild TKV !

Bonjour ou bonsoir à tous et bienvenue dans la Fairy Tail Guild ! Ce forum a été créé pour être un lieu de détente complétement en rapport avec Fairy Tail ! Je suis à votre service pour des quiz, des tests et aussi des RP !


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Quartier 1: Rue commerçante

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Aller en bas  Message [Page 5 sur 7]

101 Re: Quartier 1: Rue commerçante le Sam 10 Aoû - 23:52

Rachel

avatar
Admin
Je me réveilla et vis Taiyou, assis sur mon lit attendant quelque chose. Je le regarda puis je me demanda alors ce qu'il me voulait. Je me leva et me mise devant lui avec les bras croisés. Je lui tapota sur la tête en soupirant puis je releva ma tête prenant un air comme si j'étais fière de quelque chose.

-Natsu et Happy vont arriver dans pas longtemps. Tu veux un thé en attendant ?

Il acquiesça, je partie dans la cuisine et lui fis un thé puis je revins assise à ses côtés en lui donnant la tasse avec la petite assiette faite en porcelaine. C'est alors qu'on toqua à ma porte.

-Ah ! Cela doit être Natsu et Happy.

Je me leva et ouvris la porte. Natsu était devant moi à attendre quelque chose puis il rentra brusquement en me poussant. Je tomba alors à terre et je vis qu'il partait droit sur Taiyou. Il claqua la tasse et l'assiette puis celles ci tomba à terre et se cassèrent en mille morceaux.

-Natsu !
-Toi, pourquoi tu nous a indiqué le chemin opposé ?!
-Calme toi Natsu !

Je me releva et fonça sur Natsu lui prenant son poignet car il allait mettre un grand coup de poing à Taiyou.

-Natsu, écoute moi, calme toi et garde ta colère, tout peut s'arranger par un simple dialogue !

-Tssh ! Je ne lui fais pas de mal car tu me le demande Kooh.


_________________
Voir le profil de l'utilisateur http://fairytailtkv.1fr1.net

102 Re: Quartier 1: Rue commerçante le Dim 11 Aoû - 13:25

Vokun

avatar
Admin
Elle me demandait ce que je comptais faire... Que pouvais-je répondre à cela..? Huuum... Tout simplement :

- Je veux devenir plus fort pour protéger les membres de ma "famille". Tout simplement, dis-je en souriant doucement à celle qui m'avait ouvert son coeur. Et je compte sur toi pour m'entrainer, m'exclamai-je toujours aussi souriant.

Je réfléchissa quelques instants et je continua :

- Je m'en fiche des problèmes qui pourrait m'arriver si je suis avec toi, ma belle. Mais justement, toi... Tu ne risques pas des problèmes en étant avec un des membres de ta Guilde ?

Je ne pu m'empêcher plus longtemps, j'attrapa son visage et je l'embrassa délicatement pendant de longues secondes avant de reprendre :

- J'en ai rêvé si longtemps...



Dernière édition par Vokun le Dim 11 Aoû - 21:09, édité 1 fois

Voir le profil de l'utilisateur

103 Re: Quartier 1: Rue commerçante le Dim 11 Aoû - 16:19

Je réfléchis un moment puis je soupira.

-Ne t'inquiète pas, je ne vais avoir aucun soucis auprès des membres de la guilde ni des autres car comme je t'ai dis notre relation restera secrète à l'extérieur..


Je m'allongea sur le dos, sur mon lit, puis je regardais le mur avec un air à la fois triste et à la fois joyeux.

-Tu sais... j'aimerais que nous restions toujours ensemble et pour toujours... j'aimerais rester avec toi dans chacun de tes combats, dans chacun de tes passages durs ou joyeux.. dans tout..

Je mis ma main sur mon cœur..

-Je crois que, c'est la première fois que je ressens ça.. c'est comme si le temps m'avait abandonné pour laisser place à l'amour..


Je fis un sourire en gardant ma main sur mon cœur.


_________________
Voir le profil de l'utilisateur

104 Re: Quartier 1: Rue commerçante le Dim 11 Aoû - 17:21

Taiyou

avatar
Admin
Je me releva, regardant Natsu dans les yeux.

-T'as un soucis? Vas-y explique toi avec tes poings si tu veux mais sache que je serais pas clément! J'me fous de ce que tu puisses faire, mais sache un truc, quoi que tu fasses j'créverais dans pas longtemps.

J'écarta les bras, telle une croix.

-Si tu la tue, jamais je pourrais sortir de ça, elle seule pourra quelque chose. Et même, à compter que je sois pas mort avant. Si elle meure, le sort sera accélérer jusqu'à son état final.

Je poussa Natsu pour passer. Je me retourna face à lui.

-Son sort à foiré, je suis pas exactement normal. J'était sous l'effet d'un de ces sorts déjà. Et si on me l'enlève, Elodie ne survivra pas, et il faudra pas compter pour la ressusciter à nouveau, ces sorts ne sont pas inversable puis reproductible. Elle s'évaporera comme de la poussière au vent!

Sous l'énervement, je colla Natsu au mur d'un bras.

-Alors viens pas me critiquer, toi t'as été ressuscité au profit d'un autre qui en est très surement mort à l'heure qui l'est! J'suis venu ici dans un seul but, dire à Kooh quelque chose, qui dépendra de ce que je ferais, soit je me laisse crever, ce qui arrivera sous peu de temps à cause de l'origine de ma vie, qui a été donné par le même procédé contre la vie de mes parents, soit je vais voir Elodie et je la saigne pour récupérer ma vie!

je le lança sous l'effet de la colère. Il percuta un mur et se releva avec quelques difficultés.

-Chitanda n'est plus celle qu'elle était, elle a été absolu de tout ses péchés, de toutes ses fautes! je suis pas du genre à pendre le premier venu, alors si tu veux t'occuper de quelqu'un, vas-y, frappe moi pour te défouler, j'suis déjà mort!

Je tomba un genou à terre, crachant une longue gerbe de sang. Du sang coulait de mon Stygma.

Pu... Tain... C'est pas à 38ans que je crèverais... Me reste peu de temps... Une dizaine d'heures, tout au plus...

Je ne pouvais pas me relever, la douleur dans ma poitrine était bien trop forte. Je releva la tête vers Natsu, puis la tourna vers Kooh.

-Kooh... Avant que je crève, fallait que je te le dise... Je...

Je m'évanouis sous la douleur, le Stygma rentrant plus profondément encore dans ma chaire.


_________________
Voir le profil de l'utilisateur

105 Re: Quartier 1: Rue commerçante le Dim 11 Aoû - 18:23

Rachel

avatar
Admin
-Taiyou !

Je me précipita vers Taiyou et me pencha vers lui.

-Réveil toi Taiyou !


Je vis alors un stigmate.. je compris alors que son temps de vie a était réduit par Chitanda pour sauver une autre fille. Mais c'est alors que je vis qu'il s'enfonçait de plus en plus dans le torse de Taiyou. Je courus alors vers Natsu et lui tira brusquement le poignet et le mis pile en face de moi. Je le regarda dans les yeux, les yeux que j'avais étaient remplis de colère.

-Trouve moi la fille qui annule le temps... de suite !
-Mais comment tu veux que je sache où elle est ?
-Trouve la je veux rien savoir !
-Ok, je vais faire de mon mieux.. YOOOOOSH !!! Je m'enflamme !

Il partit alors. Je retourna auprès de Taiyou en commençant à le soigner avec des bandages que j’arrachai un par un.


_________________
Voir le profil de l'utilisateur http://fairytailtkv.1fr1.net

106 Re: Quartier 1: Rue commerçante le Dim 11 Aoû - 18:44

Natsu vint en courant vers moi et s'arrêta net en criant mon prénom. Il baissa sa tête et la releva brusquement en me prenant par les épaules. Je resta figée un moment avec des grands yeux puis j'attendis.

-J'ai besoin de toi !
-A-a..-a... bon ?!
-Oui viens vite c'est urgent ! C'est pour annuler la magie du temps, pour annuler un Stygma !

Il me prise par le poignet et courut à la vitesse de l'éclair. Nous arrivons dans un petit appartement et il pointa du doigt un homme, couché à terre et une femme entrain de lui faire un bandage autour du torse. Je m'approcha doucement avec une tête intriguée puis je me baissa au niveau des deux individus. La femme posa l'homme dos au sol. Je la regarda et c'est alors que je la reconnue, Kooh. Je fis un sourire puis je prêta mon attention sur l'homme. Je vis alors le Stygma et je soupira.

-Il suffit tout simplement d'annuler la magie de douleur par apport au temps. Il n'aura rien comme ça et sa vie ne sera plus vraiment en jeux. Certes il mourra à l'âge de 38 ans mais sans douleurs.

Kooh soupira, elle avait l'air triste. Je percuta la magie de douleur avec mon esprit et je la tua. Avec la télépathie tout fonctionne et on peut intégrer le corps de quelqu'un et le guérir. Je fis un sourire.

-J'ai terminé.
-Déjà ? s'écria Natsu.
-Oui. Bon maintenant j'y vais, bye bye !

Je me téléporta chez moi et m'assise sur la chaise puis je m'endormis sur la table.


_________________
Merci Kooh..Like a Star @ heaven 
Voir le profil de l'utilisateur

107 Re: Quartier 1: Rue commerçante le Dim 11 Aoû - 19:08

Taiyou

avatar
Admin
Je rouvrit les yeux, mon Stygma ne me faisait plus mal. Je posa une main à terre et me releva. Ma tête me faisait mal, mon Stygma continué de progresser vers mon coeur.

Je... Je suis pas près à mourir...

Je regarda Kooh, elle avait les larmes aux yeux. Je les essuyais du revers de la main, pris sa tête dans mes mains et posa son front contre le miens. Je lui parla à voix basse.

-J'espère... Que tu pourras me pardonner... Kooh, je vais... Non, tu le sauras bien assez tôt...

Je me relevais non sans mal, je me dirigea vers la porte, l'ouvrit, et Kooh m'attrapa le bras. Les larmes coulant sur son visage, je m'en approcha, passa un doigt sur sa joue et ferma les yeux. Je me pencha lentement et l'embrassa, puis me retourna et parti sans dire un mot. Je me rendit à Lamia Scale, passant au travers du champs érigé autour de celle-ci.

On me prends déjà pour mort... Les champs ne me reconnaissent même pas...

Je rentra une lame à la main, et me trouva face à Treizer, Elodie derrière lui.

-Je suis pas près à mourir, et elle est déjà morte. Mes parents n'auront pas fait ça pour rien, et je me laisserais pas mourir ici pour ses beaux yeux! Elle supportera pas ma vie, et commettra la même aberration que tu as faites pour elle, alors ne m'empêche pas de faire ça, et si tu essaie de m'attaquer, je me défendrais!

Je poussa Treizer du bras et me plaça au dessus d'Elodie. Je pris l'épée à deux main, lame vers le Stygma d'Elodie. Je m’apprêtais à descendre l'épée droit dans son coeur.

-Les morts doivent le rester Treizer, j'en sais quelque chose.

Je pris une longue inspiration, la lame commença à briller d'une lumière singulière.

-Toi qui viens de la terre, retourne à la terre, quitte le monde des vivants dont tu es parti, retourne au royaume des défunts et rends la vie qui t'as été donné! Que mes deux vie me reviennes, que sa vie retourne à Treizer! Puritae!

La lame s'enfonça dans la coeur d'Elodie dans un bruit de déchirement de chaire. Je maintenu la pression quelques seconde puis la retira d'une main, aucune trace de sang sur la lame. Elodie s'évapora dans l'air, rien ne resté sur le lit, ni sang, ni habits, ni rien. Mon Stygma disparu dans une atroce douleurs, celui de Treizer fit de même. Je me retourna vers celui-ci, la lame vers le sol. Je sorti de la pièce et rangea mon arme. La douleur dans l'âme, je sorti de la ville et m'engagea dans un chemin isolé de tout.


_________________
Voir le profil de l'utilisateur

108 Re: Quartier 1: Rue commerçante le Dim 11 Aoû - 20:30

Vokun

avatar
Admin
Je soupira longuement concernant les divers propos de celle qui était désormais ma compagne :

- Le bonheur, pour être préservé doit être caché, hein..? Ah la la... M'enfin, je ferai comme tu voudras, je ne veux pas t'embêter, finis-je en lui souriant amoureusement.

Je continua de l'écouter, tandis qu'elle s'installait dans son lit, je la rejoins et m'assis sur les genoux juste à côté d'elle, puis quand elle termina, je me leva et pénétra dans son lit, en mettant ma main sur celle posée sur son coeur et en posa mon bras sur elle, de manière à la câliner en même temps :

- J'aimerai aussi partager tout les moments de ta vie... Mais comme tu l'as dis, nous nous devons de garder notre relation secrète... Donc... Ce sera coton...

Je regarda son visage et continua :

- Je... Je suis ravi... Et Honoré... Mon... Amour...

En disant cela je commença à rougir jusqu'au moment où je sentis encore une douleur à mon bras droit, le bras sur lequel se trouve le tatouage de vie de Taiyou, il se déroulait encore quelque chose avec cet idiot impétueux ! Je devais y aller mais je n'en avais pas la force... J'étais enfin avec la personne que je désirais... Je m'allongea à ses côtés et je posa ma tête dans son cou de manière à ce que mon souffle chatouille directement tout son cou. Je me sentais si bien, pour une fois... Quand tout à coup, une envie soudaine me prit, je ne pu m'en empêcher :

- Cela fait si longtemps que j'en ai envie...

Je glissa une des mes mains dans son haut et je me mis à caresser sa poitrine, tandis que je glissais mon autre main dans sa culotte et commençait à jouer avec ce que j'avais tant désiré, mes doigts bougeaient frénétiquement sans que je ne pu me contrôler, mon corps la réclamait, je la tourna vers moi et continua de la caresser tandis que je l'embrassais langoureusement, puis je descendis progressivement mes lèvres, dans son cou, sur sa poitrine, puis sur ses lèvres, avec lesquelles je joua allègrement.

Voir le profil de l'utilisateur

109 Re: Quartier 1: Rue commerçante le Dim 11 Aoû - 21:21

Me laissant faire, je plongeais petit à petit dans un plaisir fou.. tellement que j'attendais ce moment, parfois, quelques gémissements sortaient de ma bouche. Je ferma les yeux puis ne bougea plus d'un poil en attendant que Vokun ai prit totalement plaisir de mon corps...


_________________
Voir le profil de l'utilisateur

110 Re: Quartier 1: Rue commerçante le Dim 11 Aoû - 21:51

Vokun

avatar
Admin
Je continua de jouer avec son corps quelques instants encore, puis je décida de me laisser aller au gré de toutes mes pulsions : j'arracha nos vêtements, j'écarta ses jambes et je me mis à la pénétrer au plus profond de son être, en allant de plus en plus vite et fort, comme si je regagnais mon énergie au fur et à mesure, je continuais toujours plus, voulant la faire crier, mon nom ou une quelconque autre phrase, voulant la voir dans un état que personne d'autre n'avait le droit d'observer, voulant voir son visage comme jamais. Je la souleva tout en restant en elle, puis je la colla dos au mur, en continuant ce pourquoi je semblais avoir été créé : Faire mon possible pour satisfaire celle que j'aimais de toute manière possible.
Je voyais son corps bouger comme à nul autre moment : ses hanches bougeaient au moindre des mes désirs, sa poitrine sautait merveilleusement et l'expression de son visage changeait à chaque coup que je plaçais, cela me donnait encore plus envie d'elle, nous continuâmes pendant plusieurs minutes, puis je la posa, la retourna et posa mes mains sur ses hanches en continuant les vas-et-vients en elle, tandis qu'elle s'appuyait aux barreaux de son lit.


_________________
Voir le profil de l'utilisateur

111 Re: Quartier 1: Rue commerçante le Dim 11 Aoû - 22:04

Je poussa légèrement Vokun et je le regarda droit dans les yeux.

-Je...je.. j'en peux plus..

J'étais toute essoufflée puis je m'évanouis de fatigue tombant la tête à terre. Je commençais à rêver de pleins de belles choses.. d'un mariage avec lui... d'une famille avec lui... et tout avec lui.. Vokun.


_________________
Voir le profil de l'utilisateur

112 Re: Quartier 1: Rue commerçante le Dim 11 Aoû - 22:10

Vokun

avatar
Admin
Je rattrapa Chitanda avant que sa tête n'heurte le sol et je la pris dans mes bras, tel une princesse :

- Je ne pensais pas que j'arriverais à te mettre dans cette état-là, tout de même...

Je ne pus m'empêcher de rire légèrement, puis je l'allongea dans son lit, et je me mis à penser au fait que l'on devrait se cacher... J'aurai beaucoup de mal à le faire, mais il le fallait, pour elle... Puis je m'endormis, nu, à ses côtés, l'odeur de son corps me berçant, en chuchotant :

- Je t'aime...


_________________
Voir le profil de l'utilisateur

113 Re: Quartier 1: Rue commerçante le Dim 11 Aoû - 22:52

Rachel

avatar
Admin
Je me tourna vers Natsu et me tenu les lèvres..

Il va me le payer ! J'aime pas quand on me vol un baiser surtout que je ne l'aime pas, juste comme mon grand frère !

-Dès qu'il se relève c'est ce qu'il fait hein ? dit Natsu en rigolant. Vraiment il me fait penser à l'iceberg !
-Tu veux dire Gray hein ? Alala, c'est désespérant à quel point les hommes peuvent être idiots. Surtout que je le considère comme mon grand frère et donc je ne l'aime pas par amour..
-En tout cas moi je m'en fou ! Je suis enflammé et j'ai vraiment envie de me battre là maintenant ! dit Natsu avec une motivation folle.
-Viens te battre alors !

Dès que je le provoqua, il fonça sur moi avec son poing du dragon de feu mais je l'esquiva lui rendant un coup dans son dos avec mon épée de feu. Puis le combat continua pendant une bonne heure..


_________________
Voir le profil de l'utilisateur http://fairytailtkv.1fr1.net

114 Re: Quartier 1: Rue commerçante le Lun 12 Aoû - 3:25

Taiyou

avatar
Admin
Plusieurs heures avait passée, je regardais vers le ciel, la nuit était tombée. Cette vue me rendait paisible.

J'ai peut-être pas fait le bon choix... Après tout, ma vie valait t-elle la sienne...?

Je ferma les yeux et m'endormi. Je rouvrit les yeux, la petite clairière était en proie aux flammes. Je releva la tête brusquement; je n'étais plus moi... Mais un moi bien plus jeune encore...

Je... Je rêve...? Oui... Aucun doute... C'est ce fameux soir...

Je me réveilla brusquement, le coeur battant, haletant.

-Putain... J'pensais pas y repenser de si tôt...

Je me relevais, et m'assis dans l'herbe fraîche. Je releva la tête, mélancolique...

Y a 17ans déjà que vous n'êtes plus là... Père, mère... Je sais que vous pensiez bien faire... Mais la mort est ce qu'elle est, les morts doivent le rester... Pourquoi m'avoir rendu la vie au détriment de la votre... Pourquoi à moi, et non à elle...

Une larme coula sur ma joue. Je ferma les yeux, me replongeant dans mes souvenirs.


Je n'avais alors que deux ans. Melodie, ma grande soeur, en avait désormais 19. Je me souviens d'elle comme si c'était hier... Son sourire au levé, sa façon de s'occuper de moi... Mes parents ne s'occupaient guère de moi, bien plus d'elle. Je ne m'en rendait même pas compte à ce moment là... Et le soir même, une attaque eu lieu dans notre village... Un village si loin de tout, si loin de moi à présent... Je ne pouvais pas y rester, pas... Pas comme ça... Ma soeur Melodie mourra pour moi, pour me protéger... Ce soldat l'embrocha de sa lance, après l'avoir... Non, je n'ais pas besoin de me le rappeler... Juste de son visage lorsqu'elle expira son dernier souffle... Un visage pourtant serein de m'avoir protéger jusqu'à sa mort... Je ne pourrais jamais la remercier comme il se doit... Je n'étais qu'un enfant, mais je compris qu'elle ne reviendrais pas... Ils brûlèrent la maison, moi dedans...

Je rouvrit les yeux, je ne pouvais continuer de me rappeler... Je leva les yeux vers la lune, pleine, scintillante. Elle me la rappela. Je ne sais pas pourquoi, mais je ne pût m'empêcher de penser à ce qui s'ensuivit...

Je mourra là dedans, brûlé dans les flammes... Mais, je rouvrit les yeux, emplie de douleur, j'ouvrit les yeux, et vit mes parents s'effondrer à terre, une jeune femme à leurs côtés. Elle parti sans dire un mot, et quelqu'un m'emmena avec lui... 7ans plus tard, lors de mon anniversaire, alors que j'eut à peine 9 ans, cet homme me remit une lettre. Je l'ouvris, mais peut-être n'aurais-je jamais dû...
Mes parents, dont je pensais que leurs dernier acte avais été de me sauver du feu, n'avait en réalité qu'extirper mon corps sans vie et l'avait ramené à la vie, en sacrifiant les leurs... Je n'étais pas un enfant normal de par ce fait, je pouvais vivre 200 ans, soit l'équivalent de leurs deux vies réunis. Du moins je le pensais... Mais je n'ais pas à parler de cela pour le moment... Dans leurs lettre, Ils m'expliquèrent tout... Pourquoi j'avais reçu la vie, et non Melodie, ce que cela impliquerait, ce que cela changerait dans ma vie...
Je ne pourrais vivre avec quelqu'un, je ne pouvais pas mourir de vieillesse, ma vie était en quelque sorte infinie en réalité... La vie de mon père n'étais pas normal, il avait accédé à l’Éternité à cause de ses pouvoirs en magie interdite, et j'avais reçu ce... "Don" lors de son sacrifice. Je me devais dès lors de mener à bien sa quête, réunir 12 armes légendaire, et les planter dans le sol de notre maison, pour ouvrir la "porte" dont il parlait. Je n'ai aucune idées de ce dont il voulait parler, mais j'avais arrêté d'y penser...
Vint alors mes 13ans. La personne que je considéré comme mon père mourût des suites d'une longue maladie. Je m'enfuis de cette maison, je ne voulais en réalité plus rien voir, ne plus connaître de gens, ne plus connaître la douleurs... Et je la rencontra, un hasard malgré tout très fortuit... Je ne puis dire pourquoi, mais je m'y attacha, la considérant comme une soeur, et le rencontra quelques semaines plus tard. Nos chemins durent se séparer... J'avais 16 ans... depuis ce moment, jamais je n'avais cessé de penser à eux, à elle plus précisément... La chose que je m'étais interdite était arrivé, et je ne pouvais plus rien y faire, à mon grands désarrois...


J'entendit une branche craquer. Je dégaina mon arme et y fit face. Un simple écureuil, j'étais à vif, près à tout... repenser à mon passé me rendais malade...

J'ai arrêté de vieillir à mes 17ans. Tout comme mon père avant moi. Depuis, je me suis mis en quête de 12 armes, pensant que la "porte" pourrait me retirer cette malédiction peut-être... Personne ne pouvait me renseigner là dessus, donc je me devais de faire cela moi-même. à mes 18ans, j'intégra Blue Pegasus. Je rencontra quelque personne, mais n'essaya pas d'en connaître. J'avais passé ces dernière année sans parler à âme qui vivait, habitant dans un endroit isolé.

Je me releva et parti en direction de la ville. Je voulais aller auprès de Kooh pour m'excuser, et peut-être pour faire mes adieux, je ne le savais pas encore. J'avais décidé d'arrêter de penser à mon passé.


_________________
Voir le profil de l'utilisateur

115 Re: Quartier 1: Rue commerçante le Lun 12 Aoû - 18:26

Rachel

avatar
Admin
Après plusieurs heures Natsu avait l’œil gauche complétement enflé et rouge, des égratignures de partout, et sa bouche en sang. Moi, j'avais mon œil droit éclaté et une énorme griffure qui me faisait tout mon visage. J'étais essoufflée et lui aussi..

-Tu sais quoi... je cracha du sang avant de continuer ma phrase... c'est le premier qui tombe à terre qui perd ce combat !
-Ok mais.. dit-il essoufflé

Il n'eut pas le temps de finir sa phrase qui s'écroula en même temps que moi à terre. Je rigola un instant.

-J'ai gagnée !
-Non.. c'est moi qui ai gagné !
-On va dire que c'est égalité ! dis-je après avoir cracher du sang..
-Ouais et... il cracha du sang lui aussi avant de reprendre.. c'est pas grave, Wendy va venir nous chercher pour nous soigner..
-Natsu.. on est vraiment cons..

Puis je rigola et je ferma les yeux puis je repensa à mon passé. Le jour de cette rencontre... avec lui.. Ignir..

___________________________________________________________________________________

Sur cette île remplie de montagnes.. le couché de soleil brillé, on aurait dit des flammes arrivant sur moi. Une voix me parla d'un seul coup.. j'avais les yeux à moitiés ouverts..


-Que regarde tu Kooh ? prononça la voix à la fois grave et douce..
-Le couché de soleil qui me fait penser à des flammes...
-Je vois..
-Comment va ton enfant ?
-Il commence à peine à maitriser la magie de feu mais je sais qu'il sera un bon Dragon Slayer.
-Est t-il à côté de toi en ce moment ?
-Oui, mais il dort..
-Puis je me retourner .. ?
-Oui.

Je me retourna et vis pour la première fois de ma vie Ignir. Ses écailles étaient étincelantes au soleil. Je m'approcha et vis alors Natsu allongé sur son corps. Je fis un sourire puis je mis ma main sur la tête à Ignir.

-Ignir, ça fait tellement longtemps..
-Je ne peux dire le contraire Kooh..

J'avais à peine six ans..


-Tu es encore jeune Kooh et pourtant tu as une grande conscience.. J'ai l'impression de parler à un dragon âgé de 100 ans..

-J'ai vécue beaucoup de choses avant ça.. puis tu sais, en tant qu'hybride je sais de quoi je parle..
-Personne ne le sait hein ?
-Non, personne.. et personne ne le saura mise à part toi Ignir.
-Est-ce juste pour avoir ma confiance que tu me dis ça ?
-Non, c'est ce que je vais réellement faire, garder ce secret coûte que coûte..
-Tu es vraiment honnête à ce que je vois.
-Si je ne le serais pas crois tu que je dirais ce que je ferais plus tard ? dis-je en enlevant ma main de la tête d'Ignir.
-Mh.. et tu es une hybride de quel genre ?
-Je suis une hybride chat mais je me transforme quand je veux.
-Je vois..

Je tourna la tête puis Ignir s'évapora, avec Natsu, comme si ce n'était qu'un rêve. Je soupira et je baissa ma tête en la relevant vers le soleil en souriant.


-Vraiment, quel idiot cet Ignir.


C'est 1 ans plus tard que tout les dragons disparurent. Cela ne m'affectais pas énormément car j'errais sur cette île jusqu'au jour où Oul venue me chercher. Je me souviens que ce jour là, la neige commencée à tomber, c'était juste le lendemain de ma rencontre avec Ignir.
Ensuite, à l'âge de 7 ans, je quitta cette île pour errer là où Oul m'avait emmener. Puis je regardais mon épée de feu me souvenant de Ignir.. comme si celui ci était mon père et Oul ma mère.
Puis un jour, je quitta le lieux d'Oul pour Fairy Tail à l'âge de 15 ans.

___________________________________________________________________________________

Je rouvris les yeux et vis que Wendy était là entrain de me soigner avec Natsu qui, lui, était déjà soigné. Je soupira et me redressa en remerciant Wendy. Je baissa la tête puis je regarda autour de moi.

-Va falloir réparer tout ça..
dis-je en soupirant.
-Haha, désolé ! dit Natsu en rigolant.
-Il n'y a rien de drôle à ça Natsu, puis en plus Kooh n'a pas forcément de quoi payer les réparations. dit Wendy sérieusement.
-D'ailleurs, le vieux du théâtre m'a filé la bourse quand je l'ai rencontré ! Tiens !

Natsu m'envoya la bourse sur la tête. Je me frotta la tête puis regarda tout les joyaux qui étaient dedans.

-Normalement, ça devrais suffire ! Puis il me restera un peu de joyaux pour les restaurants !

-En parlant de restaurant.. j'ai faim... répliqua Natsu en continuant le "im".
-Bah, Wendy, tu veux venir avec nous manger un coup ?
-Si vous voulez ! répondit la petite avec un air joyeux.

Je me leva et Natsu fit de même avec Wendy. Nous sortîmes enfin puis quand je ferma la porte, elle s'écroula. Je rigola puis nous descendîmes les escaliers en courant et nous croisâmes Taiyou sur le passage. Je m'approcha de lui faisant signe à Natsu et Wendy de m'attendre un moment et je lui foutu une grande baffe.

-Ne m'embrasse pas comme ça, idiot !

Il fit des grands yeux puis je passa à côté de lui comme si je n'avais rien fais et continua ma route en direction du restaurant.


_________________
Voir le profil de l'utilisateur http://fairytailtkv.1fr1.net

116 Re: Quartier 1: Rue commerçante le Lun 12 Aoû - 18:48

Taiyou

avatar
Admin
Je me retourna et attrape Kooh par les épaules. Je la fixa d'un air grave et sérieux, comme elle n'en avait jamais vu. Elle sembla déglutir, sous la pression de mes mains sur ses épaules et mon air.

-Ok, je l'ai surement mérité. Mais je suis venu te dire que... Que pour moi tu es plus qu'une soeur. Et ne me dis pas qu'on est amis, ou une grande famille, nous savons tout deux ce que je veux dire. Je relâcha ses épaules et lui rendu sa gifle. Elle porta la main à sa joue. je suis simplement venu te dire ça. Je sais très bien que ce n'est qu'une énorme erreur, et que jamais ça n'aurait dû arriver, que ce soit avec toi ou qui que ce soit d'autre. Je savais que rien ne pouvait rendre la réciproque à cela, et que rien que ce baiser restes juste pardonné ne serait pas chose possible. Me retournant, je parti en direction des portes de la ville. Je me retourna sur un coup de vent, une larme volant au vent. Je... Je t'aime ma ptite Kooh.

Je tourna les talons et parti précipitamment, sous le regards hagards de Natsu et Wendy.

-Tu ne vas rien faire, ou rien dire Kooh? Interrogea Wendy.
-Yosh, il a juste craqué...
-Natsu, tais toi!

Wendy jeta un regards emplie de colère à Natsu. Elle s'excusa auprès de Kooh et Natsu et commença à vouloir me rattraper. Ce qu'elle fini par faire, non loin de l’extérieur de la ville.

-Taiyou, je...
-Y a rien à dire Wendy. Ce n'est qu'une erreur de plus dans ma vie, j'ai été trop con... Retourne les voir, tu as mieux à faire.

Alors que je marchais, elle continua de me suivre. Je me retrouva ainsi avec un compagnon de voyage, d'un très long voyage.


_________________
Voir le profil de l'utilisateur

117 Re: Quartier 1: Rue commerçante le Lun 12 Aoû - 20:10

Rachel

avatar
Admin
J'avalais brusquement ma salive et j'étais prête à pleurer. Je me retenais grâce à la colère puis je craqua. Je tomba brusquement à terre et commença à pleurer de chaudes larmes tandis que Natsu soupira et me releva.

-Sérieusement..
-J'aime pas quand mon grand frère me met une baffe.. MAIS J'AI FAIM JE M'EN FOU !

Natsu rigola puis cria "Yosh !" en même temps que moi et nous repartîmes mangés de bonnes choses.


_________________
Voir le profil de l'utilisateur http://fairytailtkv.1fr1.net

118 Re: Quartier 1: Rue commerçante le Lun 12 Aoû - 20:33

Taiyou

avatar
Admin
Marchant le long des arbres, je me tourna vers Wendy.

-Je te parie ce que tu veux que ça n'a rien dû changer, ils sont parti manger et tout sera comme avant en moins de temps qu'il ne faut pour le dire.
-Taiyou... Je suis désolée. Mais... Pourquoi ce revirement soudain?

Je m’arrêta et fixa Wendy. Je soupira et passa une main dans mes cheveux.

-J'ai repensé à tout ça... Tout ce qui s'est passé depuis ces 18 dernières années. J'en suis fatigué. M'attacher à eux fût ma plus grands erreur, toi tu n'es pas pareil, on le sait n'est-ce pas?
-Oui, ce doit être à cause de ma magie, mais j'ai senti que tu n'étais pas normal, dès le moment où je t'ai vu.
-Ouais, ça doit venir de là. Tu devrait repartir, ils vont se demander où t'es.
-Non, ne t'inquiète pas. Si ça ne te déranges pas que je reste, alors tel sera le cas.
-Merci Wendy. C'est quelques kilomètres au nord.

Nous repartîmes sur notre route.


_________________
Voir le profil de l'utilisateur

119 Re: Quartier 1: Rue commerçante le Lun 12 Aoû - 22:22

Vokun

avatar
Admin
Je me réveilla et vit son visage angélique, il était si beau... Mais je me souvint de la douleur dans mon bras, et ni une ni deux, je décida d'aller voir ce qu'il se passait encore avec Taiyou, en douce de ma belle, ne voulant pas la réveiller, j'attrapa juste ce qui semblait resté de mon pantalon et je me téléporta à l'endroit où était Taiyou :

- Alors, Touyoute, on peut plus aller se di... reposer tranquillement sans qu'il se passe encore un tr-

Sans que je ne pu finir ma phrase une bourrasque de vent envola les lambeaux de mon pantalon, ce qui me valut d'être nu devant Taiyou et la jeune Wendy :

- Kyyyyyyyaaaaah, hurla Wendy.
- Fais frais d'un coup.... Oooh, c'est qui la jolie petite fille qui crie ?
- SALE PERVERS !
- Comment ça ? Qu'est-ce que j'ai fait, dis-je en m'approchant d'elle.
- NE T'APPROCHES PAS AVEC "CA" SE BALADANT !
- Avec "ça" se-

Je regarda en bas et vit que je n'avais plus de vêtements, je bloqua plusieurs longues secondes là dessus, sans bouger, puis j'attrapa le maillot de Taiyou et m'en fit un pagne :

- C'est ça, ou tu devras avoir une concentration extrême, Tai', m'exclamai-je en riant !

Je vis que le Stygma n'était plus présent, je compris alors :

- Tu l'as fais... Je comprends... Moi non plus je n'aurai pas aimé que l'on prenne ma vie sans mon accord... M'enfin... Ramener quelqu'un à la vie est une chose étrange, n'est-ce pas, continuai-je en riant.

Je pris soudainement un air sérieux :

- Je te conseille de ne pas oublier que je suis là pour toi, sombre idiot. Si tu comptes te reposer sur tes compétences seules, tu te voueras à une mort atroce dans le froid glacial de la solitude. Désires-tu réellement cela ? Désires-tu réellement gâcher ce don qu'est la vie ?

En disant cela, je commença à activer mon pouvoir dans ma main :

- Je peux t'aider, si tel est ton désir : En finir, là, maintenant.

J'annula mon pouvoir et j'approcha ma main de son crâne :

- Ou je peux très bien t'aider profiter du temps qu'il te reste...

En disant cela, je souris tout en claquant la pichenette la plus puissante que je pouvais dans son front d'ahuri qui voulait partir à la mort.


_________________
Voir le profil de l'utilisateur

120 Re: Quartier 1: Rue commerçante le Lun 12 Aoû - 23:17

Rachel

avatar
Admin
Nous entrâmes dans un restaurant puis nous terminons de manger et nous nous levâmes. Nous sortîmes après avoir payer quand Natsu m'interpela en me prenant par le poignet. Je me retourna avec de grands yeux.

-Que ce passe t-il Natsu ?
-Je sais qui tu es réellement.. montre moi ta vraie forme.

Ayant compris de quoi il voulait parler, mes yeux se transformèrent en yeux de chats et je les ferma rapidement et emmena Natsu dans une impasse où personne ne pouvait nous trouver. Je me transforma en hybride. Une queue apparue et des oreilles de chats aussi suivit des moustaches sur mes joues. Je releva ma tête.

-Voila ma vraie forme.

Il fit de grands yeux puis il me fit un grand sourire. Je fis un air étonnée puis je me mise un peu à rougir.

-Il n'y avait que Ignir qui savait ça.

-Je sais, j'étais sois-disant entrain de dormir à ses côtés !
-Alors, tu m'as vue aussi ?
-Et il le savait très bien !

Je fis un grand sourire et me mise à rire. Nous repartions enfin puis je me ré-transforma en humaine puis nous étions entrain de marché le bord du fleuve à parler de tout et de rien et à se donner des coups.


_________________
Voir le profil de l'utilisateur http://fairytailtkv.1fr1.net

121 Re: Quartier 1: Rue commerçante le Mar 13 Aoû - 18:34

Je me réveilla et vis le soleil me taper en pleine tête. Je mis ma main sur mes yeux et l'enleva. Je me leva légèrement, j'avais pleins de douleurs au dos et aux bras. Je partie dans la salle de bain et me lava puis me vêtue d'une robe blanche avec un peu de dentelle sur les manches. Je tourna alors la tête vers le miroir et vis mon visage. Je regardais mes yeux et ma vue commençait à devenir floue comme si je replongeais dans des idées folles. Je secoua ma tête et sortie brusquement de la salle de bain claquant la porte. Je soupira puis redressa ma tête et sortie dehors après avoir mis mes chaussures à talons à aiguille courts. Je regardais autour de moi une fois sortie puis je continua d'avancer toujours en marchant tranquillement. La pluie commença à tombée mais ça ne me dérangé pas. Natsu et Kooh passèrent juste à côté de moi et je baissa la tête puis Natsu me reconnue mais il me fit juste un sourire. Je fus étonnée puis je détourna la tête en la gardant baissée. Je croisais pleins de personne que je connaissais mais je n'y faisais pas vraiment attention. La pluie me glacée le dos et tout le reste puis d'un coup j'entendis une voix m'appeler. Je me retourna brusquement et vis l'homme de mon passé, celui qui a fait que Vokun sois un mage.

Pas possible, il était encore vivant ? Non, je dois rêver. Mais pourtant..


Je détourna la tête et commença à courir à fond. Je n'arrivais pas bien à courir alors j’enlevai mes chaussures les laissant sur le passage et continua à courir pieds-nus les cailloux se collant et entrant presque dans ma peau. Je commençais à être essoufflée et je m'arrêta un moment mais l'homme me pris le poignet et le serra fort.

-Lâche moi !

-Mais que t-arrives t-il, tu ne m'aimes plus ?!
-Laisse moi tranquille !

Je m'enleva brusquement mon poignet de sa main et allant perdre équilibre je sauta un coup pour reprendre ma course et continuer de m'enfuir. Complétement essoufflée je me posa dans une petite impasse où le passage se faisait rare et je me posa en claquant mon dos contre le mur. Mais, il m'avait retrouvé. Il me prise par mes deux poignets et les colla sur le mur. Je n'arrêtais pas de crier à mort "Lâche moi !" mais ça ne lui faisait aucun effet. Je baissa ma tête.

-Que vas-tu me faire ?
-Rester avec toi.

Je releva la tête, mon visage de démone revenu.

-Je ne veux plus de toi, tu étais mort, qui t'as ressuscité et pourquoi ? Si c'est comme ça, je vais encore une fois te tuer mais de mes propres mains. Tu ne m’intéresse plus, tu n'es plus rien à mes yeux. Tu ne compte pas plus qu'un cafard écrasé sur la route par les pneus d'une voiture. Retourne en enfer sombre imbécile !

Je lui mis un grand coup de pied dans son ventre mais il me tira par ma robe mais je l'arracha et je lui en donna un autre dans sa tête. Il perdit connaissance et je ne m'arrêtais pas de la frapper à mort. Le sang giclé de partout, sur les murs, sur le sol, sur mon visage. La haine entrée en moi. Je ne m'arrêtais plus, je le frappé encore et encore jusqu'au dernier coup qui l'acheva. Il était de nouveau mort.

-Et encore un, mais celui ci c'est Vokun qui te le donne enfoiré !

Je lui donna un dernier coup et il s'évapora dans une fumée noire poussiéreuse comme si il n'avait jamais existé. Le sang étant sur mon visage, me donnait l'air d'une folle, comme si j'étais une psychopathe. Je fis un rire et je sortie de cette ruelle marchant de travers. Les gens me regardaient et s'éloignaient de moi comme si j'étais un monstre. Je continuais d'avancée puis une personne de Fairy Tail me rattrapa au moment où j'allais tombée. Je ne sais pas exactement qui était cette personne mais elle m'avait emmenée dans les dortoirs de Fairy Tail. Je me réveilla et j'étais habillée autrement, le visage nettoyé, et des chaussures neuves en dessous du lit. Je les prise et les mise puis je sortie du dortoir. Personne n'était dans les couloirs, alors je décida de sortir par la fenêtre. Après quelques minutes, je me retrouva en dehors de la ville et je croisa Vokun, Taiyou et Wendy sur le chemin. Je m'approcha d'eux mais je resta un peu à l'écart derrière un rocher. J'attendis la suite de l'événement.


_________________
Voir le profil de l'utilisateur

122 Re: Quartier 1: Rue commerçante le Mar 13 Aoû - 20:39

Taiyou

avatar
Admin
-Je pars pas à la mort, au contraire. Mes habilités m'ont jamais trahis jusqu'à présent, et si je ne voulais pas de ma vie... Crois-tu que j'aurais fait ce que j'ai fais...?

Je me retourna vers Wendy.

-ça va Wendy? Pas tout les jours que ça arrive hein... Et toi, depuis quand tu sais te téléporter? C'est sûr que comparé à vous mes habilités sont moindres, voir même ridicules.

Je me retourna.

-écoute... Premièrement, si je partais à la mort, j'aurais interdit Wendy de venir. Deuxièmement, je veux juste retrouver une vie normale, sans à avoir à vivre éternellement. Pas mourir, je me suis trop battu pour ça. Alors, va falloir arrêter de me prendre pour un suicidaire ou autre...

Je m'approcha de Vokun, posa ma main sur sa tête et lui souri.

-T'es gentil, mais justement, si je fais ça c'est parce que je vous ai rencontré et donc ma vie prends un sens. C'est pour ça que je veux vivre une vie normale, à vos côtés. Alors laisse moi réunir tout ce merdier, et enfin ce sera fini. Du moins, je l'espère.


_________________
Voir le profil de l'utilisateur

123 Re: Quartier 1: Rue commerçante le Mar 13 Aoû - 21:01

Vokun

avatar
Admin
Je le regarda et l'écouta attentivement et lui sourit quand il eut fini puis je lui répondis :

- Depuis quand je sais me téléporter... Bonne question, ça... Je sais pas en fait, m'exclamai-je en riant, c'est depuis que Chi-

Je regarda Wendy rapidement.

- Depuis que le Maître de Sabertooth et moi avons eu un... Différend, je pense. J'ai pu conserver une partie supplémentaire de ma force magique, je crois. Et tes aptitudes ne sont pas médiocres, ce sont les nôtres qui sont... Etranges... Tu sais très bien que mon pouvoir est... Différent des autres... Tu connais mon histoire et sait que je ne suis qu'un jouet...

Je vis le regard interrogatif de Wendy et par réflexe, je m'abaissa vers elle en faisant "Gouzooouuu !", cela l'apeura et elle ne pensa plus à ce que je venais de dire.

- Et réfléchis bien à ce que cela signifie de mourir. Le froid, la solitude, la peur, tout cela se réunie en une seule fois, quand on sait que cela arrive... Mon pouvoir est l'essence de cela, donc je peux parfaitement te dire ce que cela fait... Je l'ai ressenti aussi...

Je repris ensuite :

- Une vie normale ? T'es mage, et ta famille est composé de fortes têtes, c'est impossible !

Je ria fortement en gardant un air moqueur, puis je gratta mon nez et repris :

- Saches que tu peux toujours compter sur ta famille, petit frère. Tu peux toujours compter sur moi.

Je lui fis un clin d'oeil et tapota sa tête comme si il n'avait que quelques années, puis je soupira :

- Tu as tellement grandis, depuis notre rencontre... J'aurai aimé vous garder tout petit, toi et Kooh... Vous étiez si mignons... Kooh avait un si joli petit visage d'ange, tandis que toi, tu avais déjà un esprit fougueux, tel un lionceau qui découvre la vie...

Je versa une larme après avoir dit cela et je repris en m'en allant doucement :

- Et tu pouvais très bien vouloir aller en commando suicide avec la petite : C'est tout de même Wendy, la Dragon Slayer qui a le pouvoir de soigner et booster ses coéquipiers, hein ! Avec elle, une opération mortelle pourrait devenir un combat en désavantage de l'ennemi !

Je ricanna légèrement, puis je vis du coin de l'oeil ce qui semblait être une mèche de cheveux, provenant de quelqu'un se cachant derrière un rocher, je conclua alors par :

- Et si jamais tu as besoin d'aide, souviens-toi que pour m'appeller, suffit juste que tu morfles ! Ah ah ah !

Je m'approcha du rocher et sauta dessus pour voir qui était derrière, quand je compris qu'il s'agissait de Chitanda, je sauta de l'autre côté et la regarda gentillement :

- Tu m'espionnes maintenant, l'interrogeai-je en riant.

Je vis à la façon dont elle se tenait qu'il s'était passé quelque chose :

- Que... Que s'est-il passé, Chi', tu as l'air bizarre ?



Dernière édition par Vokun le Mar 13 Aoû - 21:11, édité 1 fois


_________________
Voir le profil de l'utilisateur

124 Re: Quartier 1: Rue commerçante le Mar 13 Aoû - 21:08

Taiyou

avatar
Admin
Je le regarda sauter dérrière un rocher. Je baissa la tête.

Et moi j'aurais voulu pouvoir être plus que son frère à elle...

-On y va Wendy? On a encore un peu de route. Et ne t'inquiètes pas, on aura rien à tuer, suffira que je décoche une flèche vers le soleil entre les deux tombes des rois. Rien de bien compliqué, du moins, selon les légendes.
-Oui Taiyou, allons-y! Mais dis moi... Tu l'as pas trouvé bizarre?
-L'amour ma ptite, c'est tout ce qu'il y a.

Je ria et commença a avancer, suivi de Wendy.


_________________
Voir le profil de l'utilisateur

125 Re: Quartier 1: Rue commerçante le Mar 13 Aoû - 22:21

Je releva mes yeux vers Vokun. Puis je rebaissa directement ma tête.

-J'ai revue l'homme... mon ancien amour.. il était là.. je l'ai tué.. encore une fois..
lui chuchotais-je.

Je releva ma tête vers Vokun.

-Mais, ce n'est pas grave.

Je lui caressa le visage et m'arrêta me rappelant que l'on étaient dehors.

-Mh.. désolée, j'étais entrain de m'emporter, même si personne nous voit.

Je me releva et partie en tenant la main de Vokun.


_________________
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 5 sur 7]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum